H. Upmann Sir Winston
Show all

H. Upmann Sir Winston

Le cercle des Epicuriens - H. Upmann Sir Winston

Le cercle des Epicuriens - H. Upmann Sir Winston

Désaccord complet

Lors de notre première rencontre en 2018, nous avons choisi un grand, très grand classique cubain, soit le « Sir Winston » de H. Upmann. Afin de lui faire honneur, nous avons savouré 3 rhums sélectionnés par Lionel, tout trois ont plu, avec un accessit pour le Caroní.

Nous avons été accueillis à l’auberge Le Manoir à Vionnaz, nous vous invitons à découvrir ce lieu et sa gamme de vins, ainsi que son lounge fumoir. L’endroit se prête à des visites en groupe ou en tête-à-tête.

Fiche technique cigare

Date de dégustation : 17.01.18
Cigare : Sir Winston de H. Upmann
Taille : 178mm (7’’) x 47 (18.65mm)
Module : Julieta No 2
Terroir : Cuba
Prix : CHF 29,10

Notre palais est déjà émoustillé à la vue de la superbe boîte en bois laqué, la présentation est impeccable et la cape des modules a l’air tout à fait soyeuse. Nous sommes d’autant plus empressés de découvrir ce module qui appartient à la légende des cigares cubains. En effet, ce cigare compose la gamme classique de la marque H. Upmann fondée en 1844. Nous nous préparons donc à environ 1h30, voire 2 heures de dégustation.

La cape colorado claro laisse apparaître quelques fines nervures, à froid le tirage est bon et franc. Sur le premier tiers, les arômes de cèdre, piments d’espelette et cacao apparaissent, le tout est léger avec une fumée aérienne. L’évolution est tourbée, le piment devient dominant, malgré cela le cigare reste régulier et ample. A partir de la fin du deuxième tiers, l’amertume devient cependant trop présente. S’agirait-il d’un cigare encore trop jeune ?

Après vérification, la boîte est sortie de fabrique en juillet 2017, il serait donc souhaitable de la laisser vieillir afin de lisser ces « erreurs » de jeunesse. En effet, la construction est irréprochable avec une cendre ferme, une combustion régulière et une évolution aromatique équilibrée.

Certains se sont plaints du tirage un peu difficile, or sur un module de cette longueur et ce cepo, le tirage est forcément plus dur. Pour celles et ceux qui ont l’habitude de fumer des modules avec de gros cepos, faites attention, vous aurez un petit défi avec cette vitole. Le désaccord parmi les dégustateurs était principalement lié au tirage : une moitié des dégustateurs l’ont trouvé bon, l’autre moitité trop difficile. Quant au plaisir, la proportion était la même, ainsi certains ont adoré ce cigare, son évolution calme et équilibrée et d’autres l’on jugé trop lisse.

Bref, le plus simple est de le savourer.

Le cercle des Epicuriens - H. Upmann Sir Winston - Accords

 

Les accords – quel(s) rhum(s) choisir ?

Nous nous sommes cantonnés au rhum pour cette dégustation. Au panel, nous avions le choix parmi un rhum mexicain, guyanais et un Caroní. Les trois ont été approuvé, avec une préférence marquée pour le Caroní. Ses arômes de noix de cajou et notes empyreumatiques se marient parfaitement au cigare. Ce rhum a une belle longueur en bouche et assouplit les arômes de la vitole.

Nom : Los Valientes 10yo
Type d’alcool : Rhum
Provenance : Mexique
Description : Fruité et caramel, c’est un rhum facile qui séduit un large public.

Nom : Guyanne « Uitvlugh » 1998 by Mezan
Type d’alcool : Rhum
Provenance : Guyanne
Description : Puissant et racé pour les amateurs de rhums qui ont du caractère.

Nom : Caroni 1998 by Bristol Company
Type d’alcool : Rhum
Provenance : Trinidad & Tobago
Description : Noix de cajou, pétrole et notes empyreumatiques. Un rhum pour connaisseurs. Il devient de plus en plus difficile à l’obtenir suite à la fermeture de la distillerie Caroní.

Le cigare en un mot : « Le Désaccord »
Note du cigare : 83/100
Conseillé : oui, faites-vous votre avis personnel – un grand classique
Où peut-on acheter le cigare ? https://www.epiduc.ch/
Adresse à découvrir : Le Manoir à Vionnaz – http://www.aubergelemanoir.ch/

Classement
70-79 – bon à moyen
80-89 – très bon à excellent
90-94 – remarquable
95+ = inoubliable

Comments are closed.